Maire : Alexandre QUÉNARDEL
Population : 148  habitants
Superficie : 3,41 km²
Mairie : 1 rue de l’Eglise, 02470 PASSY-EN-VALOIS
Téléphone : 03 23 96 89 70
Permanence : Le jeudi de 13h30 à 19h00
RECHERCHER UNE AUTRE COMMUNE
LOCALISER
CETTE COMMUNE

Présentation du village :
En 1256, la commune était dénommée Paciacus qui devient ensuite Paci, Pacy puis Passy.

Située sur un plateau dominant le bassin de l’Ourcq, la commune de Passy-en-Valois est traversée par le ru du Gril qui, auparavant, alimentait les fossés de défense du château. Au XIIe et XIIIe siècles, la commune était en effet une place-forte entourée d’une enceinte fortifiée bâtie autour d’une cour carrée. Le château, tout comme l’ensemble du village a été totalement détruit pendant la Première Guerre mondiale. Il comprenait neuf tours circulaires et des douves qui furent comblées dans les années 1920. Le château connut plusieurs remaniements et ses ruines ont notamment été transformées en ferme par Jacques Ferté. Moteur économique du village, la ferme compte une quarantaine de salariés en 1940. Dédiée à l’élevage bovin et aux grandes cultures, c’est sous l’impulsion de son propriétaire que se développent les premières coopératives de la région. En effet, Jacques Ferté, après la Seconde Guerre mondiale, crée la coopérative céréalière de La Ferté-Milon. Il décide de monter une huilerie, devenue aujourd’hui « l’Endiverie du Valois », mais aussi la coopérative fruitière de Villers-Cotterêts. Une grande partie du territoire de Passy-en-Valois et des communes alentour verront alors, jusqu’à il y a peu, de grandes parcelles de vergers de pommes et poires.

Le patrimoine du village comporte également une église, reconstruite en 1925 à l’emplacement de l’ancienne qui fut détruite en 1918. Cette dernière était la chapelle du château, fondée en 1222 devant l’entrée, par Pierre Tristan, devenu seigneur de Passy pour avoir sauvé la vie du roi Philippe Auguste lors de la bataille de Bouvines (1214).