Chargement Évènements
Cet évènement est passé

La Communauté de Communes a souhaité mettre en lumière son patrimoine local en candidatant à la première édition du concours Forêt, Bois et Patrimoine. Organisée par la Fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine, sous l’égide de la Fondation de France et le magazine Atrium, patrimoine et restauration, la Tour d’observation du général Mangin a remporté le coup de cœur du Jury.

Le concours Forêt, Bois et Patrimoine

Le concours Forêt, Bois et Patrimoine a pour objectif de récompenser des restaurations comprenant une part significative de bois français issus de forêts gérées durablement et mettre en avant l’usage du matériau bois au service du patrimoine comme les savoir-faire des professionnels et leur transmission.
Réuni le 19 octobre dernier, le jury a remarqué et récompensé sept réalisations dans quatre catégories.
La Tour d’observation du général Mangin, située sur la route du Faîte en pleine forêt de Retz, a reçu le prix de la catégorie coup de cœur du Jury.

L’histoire de la Tour Mangin

Observatoire depuis lequel le général Mangin mena, en forêt de Retz, l’offensive décisive du 18 juillet 1918, la tour fût détruite par une tempête en 1924. Avant sa reconstruction en 2017 par la Communauté de Communes Retz-en-Valois, il ne se trouvait, sur le site, qu’une stèle rappelant à tous que ce lieu marquait « le début de la fin de la guerre ».
Réalisée par l’entreprise axonaise Preux d’après les études et plans des cabinets d’architectes Nicolas Déhu/Bellière-Manière, la tour a été reconstituée au plus proche de la réalité historique en s’intégrant parfaitement dans le paysage et en répondant aux normes actuelles de sécurité.
Elle culmine aujourd’hui à 220 mètres d’altitude et atteint 25 mètres de haut, offrant aux visiteurs l’un des panoramas les plus hauts de la région et une vue imprenable sur les plateaux Soissonnais.
Massive, en bois, cet édifice comporte, comme l’originale, huit plates-formes librement accessibles au public. L’ensemble du dispositif muséographique dont il bénéficie permet aux visiteurs de vivre une expérience de qualité : le public découvre à la fois la faune et la flore du massif forestier ainsi que le rôle historique de l’observatoire dans l’offensive victorieuse de juillet 1918. Présentée comme un véritable « Musée vertical » au cœur de la forêt de Retz, la tour offre également une visite optimale pour les personnes en situation de handicap.

Plusieurs partenaires ont permis que ce projet soit mené :

  • l’ONF, premier partenaire de la CCRV sur ce projet, a apporté son soutien sur les aménagements du site et sur la création de la scénographie,
  • l’Agence de Développement et de Réservation Touristique (ADRT)
  • les associations historiques
  • et la Fondation du Patrimoine

Composition du jury

Labellisée par la « Mission du Centenaire » en 2018, la tour d’observation du Général Mangin se voit à nouveau consacrée par le prix coup de cœur d’un jury d’experts.
Celui-ci était en effet présidé par Marie-Amélie Tek, Architecte du Patrimoine, et composé de Michel Druilhe, président de la Fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine, de Philippe Gourmain, expert forestier, de Dominique de la Rochette, déléguée aux relations extérieures de la Fédération nationale des communes forestières, de Julien Montier charpentier-menuisier monuments historiques représentant le Groupement des entreprises de restauration de monuments historiques, et de Bernard Lechevalier, rédacteur en chef du magazine Atrium, patrimoine et restauration.